La France au combat

Publié le par Raphaël Dargent

" Quoi? Les Français aussi! " Le maréchal Keitel, chef suprême des armées allemandes vaincues, ne peut cacher son étonnement, son dépit, sa colère: ce 8 mai 1945, le général de Lattre de Tassigny, commandant la Première armée française, va recevoir la capitulation sans conditions de l'Allemagne nazie aux côtés des chefs des armées alliées.
Cinq ans plus tôt, la France avait subi la plus écrasante défaite de son histoire. Comment pouvait-elle se retrouver à la table des vainqueurs?
Il y avait là comme un miracle. La France au combat en retrace l'histoire. Avec émotion, avec rigueur.
Ce livre n'est pas qu'une oeuvre de mémoire, il est aussi réanimation de l'Histoire. Il restitue l'épopée de ces héros qui, selon les mots du général de Gaulle, ont "triomphé du désespoir" et rendu à la France sa liberté, sa dignité et son rang.

Ouvrage dirigé par François Broche, Georges Caïtucoli, Jean-François Muracciole. Présentation de Max Gallo.
Editions Perrin - Scérén (CNDP), 848 p., janvier 2007, 26 €.

Auteurs, outre les directeurs:
Sébastien Albertelli, Robert Belot, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Raphaël Dargent,
Patrick Facon et Frédéric Guelton.

Raphaël Dargent a rédigé les chapitres  suivants:
- Le Corps expéditionnaire français en Italie ( février-mai 1944)
- La marche au Rhin (novembre 1944-février 1945)
- La campagne d'Allemagne et les fronts périphériques ( février-mai 1945)

Publié dans Ouvrages collectifs

Commenter cet article